Faire un enfant sans être en couple, pourquoi pas ?

Avez-vous déjà entendu parler de la coparentalité ? Si ce n’est pas votre cas, pour faire court, cette forme de parentalité relativement récente consiste à faire un enfant pour l’élever ensemble sans être en couple, en vivant sous le même toit ou non.

Traditionnellement, le terme coparentalité désigne la situation dans laquelle deux parents divorcés se partagent la garde de leurs enfants. Ici, le projet de coparentalité se met en place avant même la conception de l’enfant et sans être en couple. Son avantage : éviter toutes les disputes et les conflits qui explosent souvent lors des séparations, tristement douloureuses à vivre pour les enfants.

La coparentalité, c’est pour qui ?

Avec les études qui s’allongent, la carrière qui commence plus tard, les difficultés financières et les difficultés à trouver la bonne personne prête à s’engager pour fonder une famille, de nombreux hommes, et surtout des femmes, se retrouvent célibataires et sans enfants passé 35 ou 40 ans.

Or pour les femmes, on le sait, la fertilité n’est pas illimitée. Avec l’horloge biologique qui tourne, celles qui désirent un enfant sentent la pression monter : elles ne veulent pas rater leur chance de devenir maman ! Une de leurs options est de faire un enfant toute seule. Chercher un coparent pour avoir un bébé ensemble sans être en couple est une solution pour celles qui souhaitent un père pour leur enfant.

Pour les couples LGBTQ, la coparentalité permet de faire un enfant sans être en couple avec une personne du sexe opposé. Un couple gay peut ainsi fonder une famille en s’associant avec un couple de femmes, par exemple. Un célibataire homo peut aussi décider d’avoir un enfant avec une femme célibataire, qu’elle soit lesbienne ou hétéro, ou encore avec un couple.

Toutes les combinaisons sont possibles, peu importe l’orientation sexuelle. L’important, c’est avant tout de bien s’entendre avec son coparent pour pouvoir partager l’autorité parentale, assurer le bien-être de l’enfant en satisfaisant ses besoins matériels et en lui offrant un environnement stable et rempli d’amour.

Comment trouver un co-parent ?

« Envie de devenir père », « recherche un papa pour donner la vie », « femme de 39 ans cherche un co-parent », les sites de rencontres de coparentalité regorgent de petites annonces d’hommes et de femmes à la recherche d’un ou d’une co-parent(e) pour faire un enfant.

Car celles et ceux à la recherche d’une personne avec qui faire un bébé le savent, il est difficile de trouver un co-parent dans son entourage. C’est pour cette raison, et en réponse à la forte demande, que depuis quelques années plusieurs sites de rencontre pour co-parents ont vu le jour sur le net, permettant enfin à ces célibataires ou couples LGBT d’accéder à la parentalité.

Fondé en 2008, Co-Parents.fr offre à ses membres la possibilité de trouver en ligne la bonne personne qui correspondra à leurs critères (âge, location, genre). Le forum de coparentalité, la messagerie instantanée et les guides conseils sont autant d’outils essentiels leur permettant de devenir enfin parents.