Web-Rencontres : sautez le pas

De nos jours, rares sont les couples qui se marient et qui ont des enfants avant l’âge de 25 ans. Les générations des années 70 – 80 prennent plus de temps que leurs parents pour étudier, voyager, vivre et s’émanciper. Les trentenaires d’aujourd’hui sont nombreux à se retrouver célibataires après parfois plusieurs années de vie de couple qui ont échoué. Trente ans, c’est l’âge auquel on est enfin autonome, lancé dans la vie professionnelle et établi dans ses goûts et des envies. Mais plus l’on vieillit et plus il est difficile de trouver une personne qui nous corresponde vraiment car les critères de sélection augmentent en nombre et en radicalité ! L’esprit se referme sur lui-même, des habitudes s’installent durablement, la patience se fait rare…

La vie des trentenaires d’aujourd’hui est aussi super occupée. Les célibataires ont souvent beaucoup d’amis, contacts, connaissances à voir. Ils ont aussi souvent les moyens de s’offrir quelques activités qu’un couple avec enfants ne se permettrait pas. Aussi, il est fréquent de se renfermer dans sa routine et ses cercles d’amis et ne plus vraiment rencontrer personne de nouveau. Alors comment faire ? Comment accélérer la venue de l’âme sœur tant attendue ?

Voici le témoignage d’une amie qui a finalement accepté de s’inscrire sur un site de rencontres et qui ne le regrette pas….

Web-Rencontres : sautez le pas

Source de la photo : www.lesquotidiennes.com

Aurélie, 32 ans, Montréal

J’ai toujours vécu célibataire d’une certaine manière. J’ai eu bien-sûre des partenaires mais jamais rien d’assez profond pour que j’y sacrifie mon indépendance. J’aime beaucoup ma vie en réalité, je ne suis pas de ceux qui cherchent à tous prix à faire des rencontres, je préfère profiter de mes amis et passer du temps à cuisiner, lire… Mais je dois avouer que, même si je me sens encore jeune, j’ai quand même déjà 32 ans et j’ai au fond de moi l’envie d’avoir des enfants un jour… C’est pour ça que j’ai décidé de me faire un profil sur un site de rencontre. J’ai clairement exprimé ce que je cherchais sur mon profil et je ne communique qu’avec les personnes qui semblent me correspondre. Si les échanges sont intéressants je rencontre les personnes pour un café, une sortie. Je vois tout ça comme de simples moments de séduction à Montréal initiés grâce à un réseau social, rien de plus ! C’est intéressant et puis : qu’ai-je à perdre ? Au pire je ne revoie pas la personne, au mieux elle devient plus proche…

Jusqu’alors j’ai rencontré deux personnes en « réel ». Elles sont toutes deux très bien et je dois avouer que l’une d’entre elles commence à sérieusement occuper mon esprit. Je crois que c’est réciproque mais on prend notre temps. Je ne regrette pas de m’être inscrite sur ce site. Je vais continuer à rencontrer du monde jusqu’à ce que ça marche. Il n’y aura peut-être pas mon âme-sœur parmi ces rencontres, mais peut-être dans leur entourage ? Qui sait ! Ce que je veux dire c’est que dans tous les cas cela me fait avancer, bouger et garder espoir 🙂