Portrait de célibataire #1 : Hervé dit Chardros


Cette semaine, c'est Hervé dit 'Chardros' qui s'est prêté au jeu.

Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, pour me présenter je suis un jeune homme de 30 ans, chauffeur d'engins et ouvrier des Travaux Publics depuis près de 9 ans, et aussi célibataire fier et heureux de l'être. Métier passionnant, qui paie bien mais a comme principale contrainte le temps investi, du genre partir de la maison à 6h du matin et n'en rentrer que vers 19h ..... J'ai des défauts très marquants, du genre je suis tellement orgueilleux que je ne l'admets pas. Mais en contrepartie je suis de nature généreuse, surtout en amour, serviable et toujours là distraire les autres, quitte à être ridicule des fois (ça ne tue pas dit-on).

Je n'ai jamais été coureur de jupons, plutôt dans l'autre bord à chercher à m'amuser en permanence avec mes amis (filles ou garçons), de ce fait, mes diverses expériences amoureuses sont relativement limitées. Quand je suis arrivé à l'age après le lycée où il faut commencer à travailler, la pénibilité de mon travail ont fait que mes sorties étaient de moins en moins fréquentes, du coup pour les rencontres ça n'a pas aidé.

Rajoutez à cela qu'il y a j'ai investit seul dans l'immobilier et est fier d'être l'heureux propriétaire d'une petite maison que je rénove depuis l'achat. On me parle souvent de cet achat comme quoi il s'agit d'une erreur, que j'aurai du consacrer mon temps et surtout mon argent aux rencontres et penser à l'acquisition d'un bien plus tard, quand le couple serait formé. Hélas n'étant pas du genre à attirer les filles (aux premiers abords), je suis souvent resté seul, donc cet achat a été fait pour moi.

En revanche, je dois me restreindre au niveau des sorties pour une raison très simple : le budget. Tout ce qui n'est pas bouffé par les factures, impôts, courses et carburant, je l'ai consacré dans ma maison. Le plus gros étant fini, la suite n'est que l'extension donc n'en ayant pas l'utilité pour le moment, j'ai encore du temps devant moi.
Cela ne m'empêche pas pour autant de me faire plaisir de temps à autres, mais comme dit précédemment, je me restreint à un seul loisir : les concerts. Que ce soient des grands groupes, ou une soirée dans un club local avec un billet d'entrée à 5-10€, ça reste ma seule sortie (je ne compte pas les repas et apéro chez les amis bien sur). Lors de ces sorties, il m'arrive de faire une rencontre que je qualifie d'un soir, puisqu'au petit matin dès que j'ouvre les yeux, je m'éclipse discrètement pendant que ma partenaire dort encore.

Pourquoi ? Et bien à cause de l'accumulation de déceptions "amoureuses" que j'ai eu tout au long de ma vie. Je n'ai jamais eu une relation qui n'a duré plus de deux mois, je n'ai jamais vécu un amour réciproque, j'ai été amoureux deux fois sans avoir de retour digne de l'affection portée (bien au contraire), et les conclusions de chacune de mes relations ont renforcés mon côtés célibataire endurci.

Je suis l'éternel "bon copain", cependant, nombre d'amies filles me demandent comment cela se fait qu'une personne comme moi (sans me jeter des fleurs bien sur), est toujours célibataire alors que des mecs pas franchement bien, sont toujours en couple. Et bien le destin ne veut pas encore que je rencontre l'amour surement ....
Je ne vais pas cacher que je suis à 100% heureux dans ma situation actuelle, parce que l'affection d'une fille me manque cruellement, mais j'ai accepté la chose, et je le vis bien au quotidien. Je me passe très bien de sexe, mais je reste vraiment en manque d'amour.

Alors je vis au jour le jour, attendant patiemment de rencontrer une personne avec qui partager un petit quelque chose qui pourquoi pas durera ... Il y aurait sur Terre deux femmes pour un homme en proportion, mais une seule me suffit !

PS : petit détail qui a bien fait rire une amie, ma bonne résolution de 2013 est de rester pour le petit déjeuner si je fais une rencontre d'un soir.

Envoyez nous vos témoignages à l'adresse suivante : [email protected]