Quand les dragueurs s'expriment sur internet ...

Je drague sur le net et j'en suis fier ...

Même les rencontres réelles et imprévues sont certainement les plus efficaces, la rencontre sur internet s'est largement démocratisée et ce n'est absolument plus un sujet taboo, heureusement d'ailleurs. Et comme on est dans une époque ou tout le monde s'exprime librement et ultra facilement, les dragueurs se lachent sur internet soit pour nous livrer leurs conseils ou leur "tableau de chasse". Petit tour d'horizon.

Selon nous, l'un des maîtres en la matière s'appelle Anadema. Ce parisien de 32 ans a lancé son blog en 2003 et il nous livre les détails de TOUTES ses rencontres réalisées via des sites de rencontres comme Meetic ou AdopteUnMec. Outre l'aspect ultra impressionnant de la précision mathématique de son activité de dragueur (nombre de mails pour obtenir un RDV, nombre de RDV pour coucher ou embrasser etc), Anadema livre de manière anonyme (donc on ne doute pas de sa sincérité) ses conseils, ses états d'âme, ses surprises et désillusions. Bien entendu, certain(e)s diront que c'est lamentable et que ça fait "tableau de chasse" ... mais au contraire, il s'agit d'un témoignage très intéressant sur la rencontre à notre époque. De plus, il déclare être à la recherche de sa "femme formidable" et son témoignage prouve bien qu'il faut souvent du temps et de nombreuses rencontres avant de la trouver.

Souvenez vous aussi de JNSM, le bog de Rick qui avait fait pas mal de bruits il y a quelques années. Pour rappel JNSM est la formule courte pour dire "Je nique sur Meetic". Pour le coup, son cas était bien plus polémique que celui d'Anadema (dont les fréquences de rencontres restent normales au final) car celui-ci se vantait de "niquer" tous les soirs de l'année grâce à Meetic. Un boulot à plein temps ...

Voici également le blog d'un "mec adopté" (enfin pas totalement sinon il ne publierait plus non ?) sur AdopteUnMec. Il propose de nous dévoiler de manière anonyme les débuts de conversations engagées par les filles sur ce site. Le seul intérêt c'est de pouvoir constater les comportements pour le moins directs de certaines filles.

Le blogueur Telodigo nous livre lui son expérience après avoir suivi des cours de séduction en Loire Atlantique.

Dans un autre genre, on commence également à voir débarquer des dragueurs utilisant la vidéo comme moyen d'expression. Souvenez vous de notre ami Henri Tong. Le nouveau séducteur du web en France s'appelle Mamadou SEYDOU KOULIBALY.

Et les filles ? Suite au prochain épisode ...